AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexionGroupesFAQ

Partagez | 
 

 À quoi jouez vous en ce moment ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Ikanah



Messages 2067
Date d'inscription : 06/11/2015

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Lun 10 Juil 2017 - 15:56

J'alterne entre Crash Bandicoot N'Sane Trilogy sur PS4 et Minecraft sur PC Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jozie

avatar

Féminin
Messages 8
Âge : 19
Date d'inscription : 05/07/2017

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Ven 14 Juil 2017 - 13:14

Salut,
Pour ma part, je viens d’installer cette appli de jeux sur ma tablette : https://itunes.apple.com/fr/app/prizee-des-jeux-des-cadeaux/id1156923333?mt=8 . On peut jouer gratuitement à divers titres. Du coup, c’est parfait pour animer mes journées à la plage cet été. Je joue aussi à Clash Royale, Clash of Clans et Final Fantasy XV. Par contre, je vois que beaucoup d’entre vous ont joué à Pokémon GO. Perso, j’ai commencé le jeu, mais au bout d’un moment je me suis lassée. Ceci dit, il paraît que ce type de jeu est bien pour faire de l’exercice. Je vous partage le lien ici : http://www.leparisien.fr/high-tech/jouer-a-pokemon-go-peut-etre-bon-pour-le-coeur-08-03-2017-6745473.php . J’ai vu certains gamers en parlaient sur leurs chaînes YouTube, mais aussi sur des sites comme jeuxactu.com. En tout cas, je ne compte pas m’y remettre de sitôt. A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mish80

avatar

Masculin
Messages 5462
Âge : 38
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Ven 21 Juil 2017 - 22:52

Horizon Zero Dawn:

je ne savais pas trop quoi attendre de ce jeu, mais finalement je le trouve très intéressant. Le scénario a l'air plus poussé que je ne le pensais et finalement l'ambiance générale me plait bien. petit bémol pour les menus bordéliques et durs à prendre en main.


Splatoon 2

je n'avais pas fait le 1, mais la vache, c'est ultra addictif ce truc.
J'adore la dynamique du jeu, jouer en team doit être terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nafnaf

avatar

Masculin
Messages 122
Âge : 17
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/03/2017

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Sam 22 Juil 2017 - 8:20

Party Hard

Chouette jeu d'infiltration/action. C'est assez satisfaisant de buter plein de fêtards bien qu'un peu redondant vers la fin. Et ça ne vaut pas Hitman que j'ai fini il y a quelques temps.

Rock of age

Un mélange de tower défense et de.... roulade de gros cailloux ? En tout cas c'est assez drôle. ^^

Divinity: original sin

Alors ce jeu, je vous conseil très fortement d'y jouer à deux. Si ça ne change pas grand chose pour les combats puisque c'est un tactical RPG ( les joueurs s'arrangeant alors entre eux sur la stratégie à adopter ), l'exploration en multijoueur est bien meilleur. L'un peut interroger des PNJ pendant que l'autre fouille les lieux, ou va chez le marchand, etc... voir même lancer un combat tout seul. ça rend le tout dynamique et ça nous empêche d'avancer à du 2 à l'heure.

Un gros coup de coeur pour ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackBelt

avatar

Masculin
Messages 1745
Âge : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Lun 24 Juil 2017 - 2:58

J'aurai sans doute la Switch d'ici la fin de l'été, donc pourquoi pas Splatoon 2 ? Surtout si tout le monde sur le forum le prends. On verra bien !



Un autre jeu très sympathique terminé récemment sur PS Vita :

Severed
Un très bon dungeon crawler au gameplay tactile, commercialisé sur PS Vita, 3DS et Wii U et développé par DrinkBox Studios, déjà auteur de l'excellent Guacamelee. On y incarne une guerrière aztèque amputée de son bras gauche, dont la famille est pourchassée par des démons qu'elle devra combattre pour aller les sauver.

Le système de jeu se base sur un système de combat en temps réel, où notre personnage se fait encercler par 1 à 4 ennemis. L'objectif consiste à utiliser l'écran tactile pour attaquer les zones sensibles de chaque adversaire, en tenant compte de leurs patterns pour attaquer au bon moment. L'écran affiche un seul ennemi à la fois, et il faut régulièrement switcher d'adversaire pour bloquer les attaques lancées chaque fois que leur jauge d'ATB est remplie. Si notre personnage ne fait pas face à un ennemi au moment où celui-ci lance son attaque, alors il est impossible de la bloquer. Il faut donc constamment jongler entre attaque + défense au bon moment, afin d'infliger un maximum de dommages tout en prenant le moins de coups possibles. Les combats deviennent évidemment de plus en plus corsés, avec l'apparition de plus en plus fréquente de boosts de stats ou d'auto-regen, qui s'activent dès le début du combat. Les parades deviennent également de plus en plus complexes, avec souvent plusieurs manipulations à réaliser dans un temps très court.

Pour faciliter les combats, on finit par débloquer une jauge de mana qui permet d'utiliser quelques sorts magiques permettant de stun les adversaires ou de supprimer un boost de stats. Il y a également une jauge de focus qui se remplit à chaque coup porté. Si elle se remplit entièrement, il devient possible de découper certaines parties du cadavre de ses adversaires, pour les stocker et les réutiliser comme éléments de crafting pour améliorer les compétences du personnage. (Défense, magie...) Il faut donc faire attention à faire durer le combat suffisamment longtemps pour remplir la jauge de focus. Sans quoi la découpe devient impossible.

Le jeu en lui-même est un metroidvania dungeon-crawler avec plusieurs donjons inter-connectés, où il faut obtenir certaines capacités pour accéder à certains lieux spécifiques. Il y a aussi quelques énigmes, généralement assez basiques. Chaque zone est ponctuée par un boss qui permettra de libérer l'un des membres de votre famille. (Du moins, le croyez vous. Mais chuuut...)

Il s'agit pour ma part d'une excellente pioche, que je vous recommande vivement ! Il est cependant assez corsé, et il faut savoir rester patient pour certains combats particulièrement intransigeants. Le jeu est également assez court, et abuse un peu trop du swap-color. Mais le gameplay reste toujours varié, et très agréable à prendre en main. N'hésitez pas à vous le procurer !

Verdict : À découvrir

https://www.youtube.com/watch?v=9-OeqpocjNw

_________________


- A Nintendo NX Carol.
- Starring Ebenezer Kimishima, Reggie Marley and Shibata Cratchit.
- Available : someday... ?


Dernière édition par BlackBelt le Lun 4 Sep 2017 - 2:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackBelt

avatar

Masculin
Messages 1745
Âge : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Sam 29 Juil 2017 - 6:28

Autre bonne surprise terminée dernièrement sur PS4 :

Bound
On pourra dire qu'il s'agit d'un énième jeu indé arty, mais je pense qu'il en vaut largement la peine. Le jeu est un platformer artistique qui conte les aventures d'une jeune princesse en tenue de danseuse cybernétique, qui doit parcourir un univers entièrement constitué de formes géométriques imbriquées les unes dans les autres. Elle a la particularité de se déplacer de manière très grâcieuse, en dansant en permanence en faisant des entrechats et autres arabesques. Le jeu est également dépourvu d'ennemis et est entièrement pacifique, même si il est tout de même possible de périr en raison d'une mauvaise chute.

J'avoue ne pas avoir compris grand chose à l'histoire, (une vague histoire d'héritage et de relation mère-fille), et de toute façon, ce n'est pas vraiment ce qui m'intéressait le plus. Car ce sont sutout le rendu visuel très particulier et le gameplay qui m'ont attiré.

Et j'ai trouvé ce dernier très intéressant. Il peut sembler assez basique, avec ses sauts grâcieux et ses roulades, mais ce sont surtout les interactions avec l'environnement qui permettent une excellente immersion. Certains éléments s'effacent au passage de la jeune femme, changent de forme ou de taille, se mettent à rayonner dans toutes les directions... ce sont les déplacements dansés qui vont permettre l'animation des décors, comme une œuvre d'art interactive. Et il y a aussi quelques séquences téléguidées, où le personnage va avancer automatiquement sur un ruban géant, en prenant une pose artistique. Autrement, le jeu est un platformer assez classique et un peu répétitif, mais on parvient à l'oublier assez facilement. Et en plus du chemin classiques, le jeu propose également quelques chemins alternatifs ou secrets, pour obtenir des fragments bonus qui modifient légèrement le visuel et l'ambiance sonore.

Et le jeu est visuellement très beau, le rendu est particulier mais en met plein la vue avec un aspect "démo technique" très poussé, à base de pluie de polygones qui tombent dans tous les sens. D'ailleurs, le framerate est assez bas sur PS4 classique, avec même quelques freezes et saccades. Je pense que ça doit être un jeu qui rend bien mieux sur PS4 Pro. (Sans doute plus fluide et bien plus net.) Essayez donc de privilégier ce support si vous le pouvez.

À savoir que si les records vous intéressent, le jeu intègre un mode Speed Run, avec apparition d'un chronomètre in-game qui s'arrête pendant les temps morts + suppression de certaines cinématiques inutiles. Il ne sera donc pas nécessaire de les ajouter au montage, car le jeu en tient compte directement.

Plutôt une bonne pioche que je vous recommande, si vous aimez les jeux un peu artistiques de ce genre. Pour l'instant le jeu n'est dispo que sur PS4, mais si on tient compte de la politique de Sony pour les jeux indés, il devrait logiquement être porté prochainement sur PC. Il est également compatible avec le casque PlayStation VR.

Verdict : Bon jeu

https://www.youtube.com/watch?v=aE37l6RvF-c

_________________


- A Nintendo NX Carol.
- Starring Ebenezer Kimishima, Reggie Marley and Shibata Cratchit.
- Available : someday... ?


Dernière édition par BlackBelt le Lun 4 Sep 2017 - 2:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoshiland24

avatar

Masculin
Messages 1162
Âge : 27
Localisation : Seine et marne
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Sam 29 Juil 2017 - 7:14

Mish -> horizon me tente bien, il à l'air vraiment sympa. La durée ce vie du jeu est grande ?

En ce moment je me refait kingdom hearts 2 en version final mix. Et je découvre des cinématique jamais vus. J'ai eu quelque larme au yeux pour certaines.

Et parfois minecraft ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC8ejiKsCLO6dqMvfHAMdmsQ
BlackBelt

avatar

Masculin
Messages 1745
Âge : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Dim 6 Aoû 2017 - 4:26

En ce moment je suis sur Gravity Rush 2, qui, je dois bien l'admettre, ne parvient pas vraiment à me captiver autant que le premier épisode.

Gravity Rush 2
Le principal reproche que je ferai à cette suite est qu'elle se repose trop sur les acquis de son aîné. Le gameplay gravitationnel est certes toujours aussi grisant, et il est logique que les développeurs aient cherché à garder cette formule, tout en la peaufinant. Mais j'ai l'impression qu'ils s'en sont servis comme prétexte pour délaisser toute autre forme d’innovation. C'est le même concept à peine modifié, avec en plus un scénario pas très palpitant qui ne parvient pas à m'impliquer autant que celui du premier épisode.

On retrouve donc Kat, quelques temps après la fin du premier scénario. Aspirée dans une faille dimensionnelle, elle se réveille à bord d’un village de maisons flottantes et devra partir explorer Jirga Para Lhao, la nouvelle capitale du jeu. Avec de nouvelles quêtes, nouveaux alliés, nouveaux ennemis.... cette ville est d'ailleurs somptueuse et pleine d’architectures et de styles différents qui rendent hommage aux visions délirantes que peuvent avoir certains artistes. Le jeu est d'ailleurs graphiquement superbe dans son ensemble, avec des musiques toujours au diapason et superbement composées. Malheureusement, cette grande ville est surtout gonflée de quêtes secondaires très rébarbatives, dont même Euzéro de Breath of the Wild ne voudrait pas.

Pour innover quand même un peu, Kat peut désormais changer de setup de combat, en activant sa forme Lunaire ou Jupitérienne, ce qui lui permet de bondir beaucoup plus haut ou d'augmenter considérablement son poids pour cogner plus fort. L’essentiel du jeu se basant toujours sur l’apprentissage, puis la maîtrise des arabesques aériennes pour aller d’un point à un l’autre et combattre des nuages de mobs. Il est cependant rageant de constater que Japan Studios n’a pas vraiment tenu compte des reproches faits à la jouabilité du premier épisode. Car rien n’a été amélioré concernant les approximations de certains mouvements, comme les coups de pieds aériens qui manquent leur cible, ou la glissade gravitationnelle presque injouable. C'était encore acceptable pour un jeu de line-up de la PS Vita, mais près de 5 ans après sur PS4, faut admettre que ça pique un peu.

Plus problématique encore, contrairement au premier opus, la narration n’arrive jamais à aller plus loin qu'un simple ennui poli. Le scénario enfile poussivement les chapitres, abuse avec les ellipses, avant de nous assommer avec ses dialogues soporifiques et ses formalités dispensables. On a l'impression que le jeu ne sait plus vraiment quoi faire de son idée initiale.

Faut bien admettre que la seule chose qui me pousse à continuer pour l'instant, ce sont les musiques. x)
Je vais néanmoins boucler ce jeu, en espérant que les derniers chapitres relèvent un peu le niveau.

Verdict : Surestimé

https://youtu.be/pc0LSESfH8o

_________________


- A Nintendo NX Carol.
- Starring Ebenezer Kimishima, Reggie Marley and Shibata Cratchit.
- Available : someday... ?


Dernière édition par BlackBelt le Lun 4 Sep 2017 - 2:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackBelt

avatar

Masculin
Messages 1745
Âge : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Dim 13 Aoû 2017 - 5:25

Dernier titre en date, bouclé à 100% cette nuit :

ABZÛ
Un très bon titre développé par Giant Squid Studios, un studio fondé par d'anciens membres du studio ThatGame Company. (Journey, Flower...) Qui traînait depuis un petit moment dans mon backlog PC. Et je ne pense pas exagérer en disant que c'est tout simplement Journey sous la flotte. x)

Mais le titre n'en est pas moins intéressant, et est un digne représentant du genre roman graphique interactif. Bien que l'on dirige une plongeuse, les protagonistes principaux sont d'abord la faune et la flore sous-marines. Chaque zone à explorer est pleine de créatures à observer sous tous les angles en évoluant autour d'eux. Et l'aventure propose également des spots de méditation, qui bascule le jeu en caméra fixe pour mieux observer tranquillement les créatures aquatiques évoluer à leur rythme. Ce n'est pas très utile, mais ça fait un bon successeur au principal économiseur d'écran de Windows XP.

Comme tous les jeux du genre, la mort est évidemment impossible, et on passera son temps à explorer les zones, inventorier toutes les créatures et récupérer les fossiles cachés. On peut s'accrocher aux créatures géantes avec L2 et utiliser une espèce de sonar pour interagir avec l'environnement et les créatures marines. Le jeu reste évidemment une promenade de santé, mis à part quelques séquences téléguidées ou énigmes assez simples proposées dans la 2ème moitié du jeu. Et bien évidemment, la narration n'est jamais explicite et repose entièrement sur le visuel et les réactions de votre environnement. J'ai cependant trouvé que l'histoire était un peu trop convenue, même si le propos à base de mythes mésopotamiens m'a semblé assez intéressant.

Bien entendu, un tel jeu présente surtout de l'intérêt par ses visuels chatoyants et son ambiance sonore. Et il s'en sort à merveille, avec son ballet permanent de créatures marines qui virevoltent dans tous les sens, sur fond de végétaux qui changent de couleur après avoir trouvé la bonne interaction. Le jeu est une vraie poésie visuelle et sonore, comme d'habitude avec les jeux de ce style.

En gros, si vous avez aimé Flower et Journey par le passé, je pense que vous pouvez sans problème vous laisser tenter par ce titre. Il en vaut largement la chandelle.

Verdict : Bon jeu

https://youtu.be/vuspY2pSl0o

_________________


- A Nintendo NX Carol.
- Starring Ebenezer Kimishima, Reggie Marley and Shibata Cratchit.
- Available : someday... ?


Dernière édition par BlackBelt le Lun 4 Sep 2017 - 2:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackBelt

avatar

Masculin
Messages 1745
Âge : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Lun 4 Sep 2017 - 1:34

Et poursuivons ce monologue très instructif (ou pas) avec 3 nouveaux jeux terminés ce week-end :


Hyper Light Drifter
Faisons la lumière sur cet excellent Zelda-Like en 2D, que j'ai fortement apprécié.

Le jeu se déroule dans un univers post-apocalyptique assez étrange où rien n'est expliqué, si ce n'est que visiblement, il y a quelque chose qui a sévèrement mal tourné dernièrement. Il y a des ruines absolument partout, des restes de créatures géantes imbriquées dans des montagnes... C'est dans ces conditions peu accueillantes que le Drifter va se réveiller d'un long coma, et partir à l'aventure pour sauver le monde d'un danger dont finalement, on ne sait jamais réellement de quoi il s'agit.

Et l'aspect cryptique du jeu ne s'arrête pas là, car ce sont uniquement les interactions avec l'environnement qui donneront des indices sur la logique du monde dans lequel on évolue. Bruitages vrombissants, minimalisme des musiques, certains décors essayant de montrer la vie avant la catastrophe... le jeu cherchera toujours à nous expliquer les choses sans jamais passer par les mots. Le jeu est très dépaysant là dessus.

Le jeu commence dans les restes d'une cité commerciale dans laquelle claquer son argent, qui fera également office de HUB. Chaque point cardinal propose une série d'épreuves et d'énigmes plus ou moins retors, avec au bout un monolithe géant protégé par un boss à exterminer. Chaque boss étant enfermé derrière une porte qu'il faut ouvrir en réunissant les 4 cristaux cachés dans les mini-donjons aux alentours. Certains donjons mettent en avant la compétence au combat, alors que d'autres miseront plutôt sur les énigmes à résoudre.

L'exploration tient une place considérable dans le jeu, avec une map qui reste toujours très vague et des secrets à dénicher partout, souvent indispensables pour débloquer la zone suivante. Les zones sont également pleines d'embranchement plus ou moins interconnectés, et il faut souvent faire preuve de logique et de discipline pour ne pas se perdre. Le jeu est assez impitoyable là dessus, mais il reste toujours logique et gratifiant pour celui qui prend le temps de persévérer.

Côté combat, le gameplay est particulièrement exigeant et toujours d'une excellente précision. Il se base essentiellement sur les téléportations et sur l'esquive, ainsi que sur l'achat de nouvelles compétences dans le village principal du jeu. Mais il faut toujours anticiper et tenir compte des stuns et des points de réapparition pour éviter de se retrouver face à un tir inesquivable. Il faut être méthodique et savoir prendre les devants pour ne pas se retrouver dans une situation ingérable. Commencer par les ennemis les moins forts, procéder toujours de manière méthodique en évitant de se faire enfermer, etc... Les boss sont également particulièrement épicés, et il faudra souvent plusieurs tentatives, soulignées par des musiques bien rythmiques et intenses, pour en venir à bout.

Côté défauts, on pourra finalement regretter le fait que l'histoire soit aussi peu bavarde. Elle pourrait se résumer à l'histoire d'un guerrier bleu, d'un chien et de quatre piliers antiques, mais sans que jamais on ne comprenne réellement ce qu'il se passe. Il s'agit certes d'un parti-pris, mais c'est un peu frustrant quand même. La répartition de la difficulté est également étrange, avec une progression à priori non-linéaire, mais qui apporte un gros avantage à celui qui explore la partie Est en premier, grâce à une arme dévastatrice située à la fin, et qui facilite fortement la vie.

Une fois le jeu terminé une première fois, un New Game+ propose de refaire le jeu avec tous les pouvoirs débloqués, mais seulement 2 points de vie. Un challenge bien salé qui donne un second souffle au jeu, alors que les New Game+ sont généralement inintéressants. Un point très positif également.

Il s'agit donc d'un excellent titre que je vous recommande fortement ! Very Happy
Il est dispo sur PC, PS4 et Xbox One, pas de version Switch de prévue pour l'instant.

Verdict : Très bon !

https://youtu.be/5nueoJUkv-M


Formula Fusion
Cette fois-ci, une acquisition beaucoup moins heureuse, même si j'ai profité d'une grosse réduction. Un clone de WipEout resté dans l'anonymat le plus complet, et qui visiblement, aurait mieux fait de s'en contenter et de ne jamais sortir. x)

Pourtant, le jeu était pétri de bonnes intentions. Il est développé par un studio composé d'anciens développeurs de Studio Liverpool, ayant développé les fameux WipEout reconnus au niveau mondial pour leur qualité. Le projet avait l'air solide, très joli et a bénéficié d'une longue Early Access pour le peaufiner et tenir compte des avis des joueurs.

Parlons en donc de cette Early Access : elle aurait dû durer beaucoup plus longtemps que ça. Il y a trop peu de contenu, certaines rubriques sont vides et le titre souffre d'un gros aspect "pas fini" dans de nombreux aspects. Le jeu est certes très joli au niveau technique, mais il est très mal optimisé, y compris chez les joueurs qui ont une config bien plus performante que la mienne. Le jeu plante, est instable, a un framerate qui s'effondre sans raisons...

Il y a aussi trop peu de circuits à mon goût, même si ils ont au moins le mérite d'être variés et intéressants. Le gameplay est également très bon et très proche de celui de WipEout, mais il y a un gros souci selon moi : les vaisseaux sont beaucoup trop gros. (Ou la piste beaucoup trop étroite.) Le moindre dépassement se solde par une partouze contre les murets, et la caméra est trop proche pour que l'on ait une bonne vision de tout ce qui se passe. Les coupes les plus rapides sont également bizarres, il est quasi-impossible de réussir à passer les virages sans freiner. Or c'est bien connu : dans ce genre de jeu il ne faut jamais ralentir, sinon ça casse complètement le rythme. Je ne sais pas trop ce qu'ils ont voulu faire, mais il y a quelque chose qui ne va pas dans le feeling. Dommage, car il y avait vraiment de l'ambition, notamment au niveau des graphismes.

Autre point noir : les musiques insupportables. On croirait de la techno de supermarché que l'on entend dans les conventions de tunning allemand. Allez donc comparer avec la BO magistrale de WipEout Omega, vous allez tomber de haut... x)

Décidément, ce n'est pas la première fois qu'un studio constitué d'anciens développeurs cherche à faire un come-back, avec une déception à la clé. Comme quoi les grands noms de développeurs ne suffisent pas, il faut aussi un projet solide et une gestion irréprochable derrière. Je vous conseille donc d'attendre une grosse update si vous souhaitez acquérir le jeu. Mais vu le bide magistral qu'il a fait à sa sortie (la plupart des vidéos Youtube datant de l'Early Access), il y a très peu de chances que ça se fasse un jour.

Ah, et n'essayez pas de jouer en multi, les serveurs sont évidemment aussi déserts que Tetris Online en 1987 dans l'Oblast de Magadan.

Verdict : Médiocre

https://www.youtube.com/watch?v=cVJ2Vmt3GUY


Wander
Wander est un open-world pacifiste sans aucun ennemi, dont vous avez peut être entendu parler en raison de son niveau de finition absolument désastreux, blindé de bugs à n'en plus finir. Il s'est fait complètement démolir par toute la presse de l'époque.

Déjà il faut savoir que, concernant ce jeu, je suis complètement passé à côté du bad-buzz qu'il y a eu autour. Je ne regardais plus trop l'actu à l'époque, et je l'avais juste vaguement mis dans une waitlist en attendant qu'il sorte. Il est ensuite tombé pour une bouchée de pain dans un bundle, et je l'ai obtenu comme ça. Je me suis renseigné seulement hier, quand je l'ai essayé et que j'ai vu qu'il avait été retiré de la vente sur Steam. Et je n'ai pas été déçu du voyage. x)

Et honnêtement, même pour 1€, j'aurais mieux fait de m'abstenir. C'est toujours amusant d'essayer de faire entrer les bugs en concurrence pour complètement péter le jeu, mais vu que ça le fait planter 9 fois sur 10, j'ai préféré m'abstenir. x)

Pour le reste, les tests expliquent mieux que moi ce qui cloche dans ce titre, donc je resterai bref. Il n'y a absolument aucune ambiance, on se balade dans de grands espaces vides où il n'y a strictement rien à faire, à part se réincarner pour explorer les alentours plus facilement. Il n'y a absolument aucun but précis, contrairement à d'autres jeux contemplatifs du genre Proteus ou Journey, qui offrent au moins divers objectifs à atteindre. L'envie d'explorer tombe rapidement à l'eau, car les cavernes sont complètement vides, et même chose pour les ruines oubliées que l'on trouve un peu partout. Je suppose que c'est pas trop mal pour un projet d'admission dans les écoles de jeu vidéo, mais un jeu commercial doit proposer autre chose que ce genre de coquille vide.

Les collisions sont complètement aux abonnées absents, avec des traversées de décors à n'en plus finir, et les animations donnent l'impression que l'héroïne a fait un infarctus + un AVC en même temps. C'est toujours de très mauvais goût et les quelques pierres sacrées que l'on récolte ne servent jamais à rien, vu que la communication avec les autres joueurs est devenue impossible. Et pour cause : il n'y a plus personne depuis longtemps. x)

C'est dommage, car ce jeu était dans mon backlog depuis longtemps, et je m'attendais vraiment à autre chose. Mais au moins, il m'aura bien fait marrer. x)
Il a aussi l'avantage de me faire d'autant plus apprécier les bons jeux, après m'être tapé ce genre de daube.

Verdict : Poubelle !

https://youtu.be/Hg8WX06Adw8

_________________


- A Nintendo NX Carol.
- Starring Ebenezer Kimishima, Reggie Marley and Shibata Cratchit.
- Available : someday... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackBelt

avatar

Masculin
Messages 1745
Âge : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Mar 12 Sep 2017 - 1:43

I'm a Poor Lonesome Gamer... x)


Salt & Sanctuary
Comme on peut s'en douter, Salt & Sanctuary est un titre qui ne cache pas son inspiration envers Dark Souls, allant même jusqu'à employer le terme "Sel" dans le titre de leur jeu, signe du challenge relevé qui attend les joueurs. Mais il s'inspire également de certains jeux d'aventure en 2D, notamment un certain Castlevania.

Le jeu commence de manière relativement similaire à Dark Souls, en commençant par le choix de la classe de son personnage : Chevalier, Mage, Paladin ou même chef cuisinier. Il est également possible d’ajouter différents challenges : Le mode Hardcore, un mode où seul le bouclier permet de faire des parades, et même un mode sans guérison possible. Le jeu est donc pensé pour tenir dans la durée, en recommençant plusieurs parties avec des challenges supplémentaires à chaque fois.

Une fois son personnage créé, on entre dans le vif du sujet. Avec un premier contact visuel avec le titre, qui propose un parti pris graphique très intéressant. L'univers se rapproche d’une bande dessinée où la lumière et la fumée sont rois. C'est globalement très réussi dans l'ensemble.

Pour augmenter son niveau, il faudra récupérer du sel (soit les âmes du jeu). Chaque niveau supplémentaire augmente automatiquement les statistiques de base, et donne la possibilité de dépenser un point de compétence dans l’arbre de talent. On peut ainsi gagner des points supplémentaires en force, magie, agilité... mais également l'utilisation de plusieurs armes. Il faudra donc choisir avec précaution ses compétences, de manière à créer le personnage le plus équilibré et adaptable possible.

Pour obtenir ce fameux sel, il faut bien évidemment supprimer vos adversaires mais également les nombreux boss qui parsèment les différentes zones du jeu. En cas de mort, vous perdez tout le sel pas encore utilisé, et il faudra vaincre le responsable de votre trépas pour le récupérer. La structure de jeu se rapproche d'un Metroidvania, où on va progresser dans une zone jusqu'à se retrouver bloqué, puis repartir en arrière pour trouver un autre passage, explorer de nouveaux territoires... chaque zone étant ponctuée par un boss qui donnera l'accès à une nouvelle aptitude une fois éliminé.

Malheureusement, je dirais qu'une routine s’installe progressivement au fil de l'aventure. Et cette routine se transforme en ennui, car les décors manquent de variété, le scénario reste assez basique... Salt and Sanctuary ne procure pas d’émotion particulière, qui donne envie de réellement persévérer. J'ai l'impression qu'on cherche à faire ressentir l’ennui et la dépression d’un guerrier, dont la vie se résume à tuer des monstres pour sauver quelqu'un. C'est bien gentil, mais moi j'aurais bien voulu voir autre chose. x)

Salt and Sanctuary reste cependant un bon jeu, très bonne synthèse entre Dark Souls et Castlevania, avec un très bon game-design général. Je le conseille sans soucis aux joueurs avides du genre et de challenge corsé. Il est dispo sur PS, PS4 et PS Vita.

Verdict : Cubes de Sel / 20

https://www.youtube.com/watch?v=u_054dUJzCE


Inside
Développé par Playdead, Inside est le frère spirituel de Limbo, que l'on ne présente plus et a été un porte-étendard du jeu indé pendant pas mal d'années. Et à première vue, les deux jeux se ressemblent sur de nombreux points : une vue 2D similaire avec un gameplay très proche, un jeune garçon paumé, même atmosphère lugubre et sinistre...Et pourtant, Inside est loin d'être une simple suite de Limbo. Il reprend certes la même recette, mais ajoute beaucoup d’idées et de subtilité qui le rend selon moi supérieur à son modèle.

Tout commence dans une forêt. Un garçon au pull rouge court droit devant, pour échapper à un danger qui semble ne pas vraiment exister. La prise en main est immédiate, avec un gameplay très simple qui se résume à 2 boutons + lacroix directionnelle pour guider le petit garçon vers sa destinée. Il faudra essayer d'échapper au courroux de mystérieux hommes équipés de lampes-torches, qui lanceront des chiens à la poursuite du jeune garçon, essaieront de l'écraser avec leur camion, lanceront les chiens à sa poursuite, et plein d'autres dangers qu'il faudra éviter. L’ambiance est oppressante, ne donne jamais la moindre explication, mais c'est la suggestion qui nous fait prendre peur pour ce petit garçon. On peut voir de nombreuses scènes surréalistes au cours de l'aventure, qui contribuent à renforcer l'impression malsaine, sans que le moindre mot ne soit prononcé.

L'aventure est captivante de bout en bout, et il est bien difficile de lâcher la manette une fois l’aventure démarrée. La progression est fluide, les quelques rares énigmes ne retiennent pas longtemps et l'immersion reste toujours présente en toutes circonstances. Inside est vraiment un très bon titre, travaillé dans ses moindres recoins avec de superbes animations et un sound design très immersif, qui alterne entre silence de mort et bruitages inquiétants.

Inside est bien évidemment à déconseiller aux âmes sensibles, avec certains passages d'une atrocité rare. Et évidemment, il est également un poil trop court, car on voit bien vite le bout de l'aventure. Mais c'est bien le seul défaut objectif que j'arrive à trouver pour un jeu de sa catégorie. Si vous avez aimé Limbo, il ne faut pas hésiter à vous le procurer. Et même pour ceux qui n'ont pas trop aimé Limbo (comme moi), ça vaut le coup d'accorder une deuxième chance à ce studio, avec cet excellent jeu. Sauf si bien sûr vous êtes complètement hermétique au genre.

Disponible sur PC, PS4 et Xbox One. La Switch, bien évidemment, se contentera d'aller pleurer sur la fosse commune de la famille de ce jeune garçon.

Verdict : Sinistrement bon !

https://www.youtube.com/watch?v=E0V2rPVQWfM

_________________


- A Nintendo NX Carol.
- Starring Ebenezer Kimishima, Reggie Marley and Shibata Cratchit.
- Available : someday... ?


Dernière édition par BlackBelt le Dim 18 Fév 2018 - 8:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nafnaf

avatar

Masculin
Messages 122
Âge : 17
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/03/2017

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Mar 3 Oct 2017 - 20:10

Comme je pari que BlackBelt va pas tarder à en parler ici ou dans un autre topic, je vais pas m'étendre sur ce jeu qu'est Cuphead. Je vais juste dire que c'est cool, très cool, mais c'est pas hyper facile. x')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackBelt

avatar

Masculin
Messages 1745
Âge : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Mer 4 Oct 2017 - 23:28

Effectivement, je comptais le faire prochainement, essentiellement pour en faire un live. Mais voyant que Lady + plein de streamers le présentent déjà, je me dis qu'il serait dommage de faire doublon, alors qu'il y a tant de jeux à faire et à montrer.

Du coup je le ferai plus tard, après une baisse de prix. Je ne suis pas pressé.

(La vérité officielle étant que je n'ai pas envie de me rétamer devant tout le monde, vu la réputation du jeu. Mais chut x) )

_________________


- A Nintendo NX Carol.
- Starring Ebenezer Kimishima, Reggie Marley and Shibata Cratchit.
- Available : someday... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackBelt

avatar

Masculin
Messages 1745
Âge : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Jeu 7 Déc 2017 - 3:30

N'ayant pas pu finir Sonic Mania sur Switch en raison du retour SAV qu'elle m'a imposé en guise de voyage de noces, je me suis donc procuré la version PC à bas prix lors des dernières soldes.

Sonic Mania
Comme vous le savez probablement tous, Sonic Mania est un jeu Sonic 2D disponible depuis quelques mois sur Switch, PS4, Xbox One et PC, qui reprend la formule des Sonic originels de la Megadrive, en proposant cependant quelques nouveautés de design et de nouveaux environnements.

Évidemment, on pourra toujours débattre sur la pertinence de l'existence d'un tel jeu, qui ne fait que reprendre de manière opportuniste certains concepts du passé, en l'améliorant comme si on était dans le même contexte qu'en 1996. C'est un peu triste de constater qu'il aura fallu attendre 2017 pour voir un tel jeu sortir, édité par Sega qui ne sait plus quoi faire de sa mascotte, et a dû se résoudre à s'enfermer dans le passé pour satisfaire à nouveau les fans. D'autant que ce ne sont pas eux qui l'ont développé, mais un petit studio indé supervisé par un fan qui réalise des hackgames de Sonic. La honte quoi. x)

Après personnellement, même si j'achète volontiers les jeux de temps en temps, je suis loin d'être un fan absolu de cette licence. J'ai toujours trouvé qu'il y avait une espèce de compromis bancal entre la vitesse qui baisse considérablement la lisibilité de l'action, et le placement de certains pièges qui nécessitent d'aller très lentement pour les éviter. En gros, j'appelle ça le syndrome Bip-Bip : ce sont deux aspects de gameplay qui se contredisent mutuellement. Un peu comme si on demandait à une Formule 1 de faire le Paris Dakar.

Cela dit, j'ai quand même eu l'impression que cet aspect était moins prononcé dans Sonic Mania. Il y a une distinction claire entre les phases de plate-forme précise qui nécessitent parfois de naviguer précisément entre les tirs ennemis, et les séquences de vitesse pure où on fonce à toute bersingue dans un enchaînement de 36 loopings. On se retrouve donc très rarement à percuter un obstacle ou un ennemi à pleine vitesse, contrairement à ce qu'il se passait trop souvent dans les Sonic Advance ou les Sonic Rush. Cependant, ce n'est pas parfait non plus, et la lisibilité continue parfois de faire défaut quand un bloc d'écrasement se retrouve planqué hors-caméra, au moment de faire un saut précis pile au même endroit.

L’équilibrage de la difficulté est également assez bizarre, notamment dans la 2ème partie du jeu, qui alterne les balades de santé avec certains actes tordus. La lisibilité est également parfois en PLS, notamment sur l’acte 2 de Stardust Speedway et sur Metallic Madness. Le dernier stage est bizarre aussi, les boules de plasma sont relous et il a une structure en labyrinthe qui m’a profondément saoulé, car complètement hors-sujet par rapport à la licence. On ne joue pas à un Sonic pour se perdre dans un putain de labyrinthe avec 36000 téléporteurs, sauf à la rigueur quand on s’appelle Scrap Brain sur Master System. Et ce n’est franchement pas un compliment. x)

Pareil pour les boss, ils sont généralement enfantins, puis soudainement ça devient un jeu du "Pouf, t'es mort" si tu mets plus d'une seconde à analyser le début du combat. Notamment le boss de Oil Ocean qui est assez bordelique, car les anneaux perdus sont quasiment impossibles à récupérer. En revanche, ces derniers sont souvent très originaux, avec une méthode qui ne se résume pas à un simple “Je saute dessus quand il est à portée”. Il y a beaucoup de belles idées de design qui sont très appréciables. (Mention spéciale pour le boss-araignée) Le boss final est sympa mais un peu trop simple, et dépourvu de 2ème forme. Dommage.

Bizarrement je n’ai pas été ennuyé par les bugs, alors que les tests et les feedbacks de joueurs signalaient pourtant qu’il y en avait à la pelle. (Plantages, softlocks divers, chutes à travers le décor…) Faut croire que j’ai eu du bol. x)

Concernant le rythme de jeu, il est en gros similaire à celui de Sonic 3 : 2 actes assez longs, avec à chaque fois un boss à la fin + des cutscenes de liaison entre chaque changement de monde + un décor et une musique qui varie légèrement lors de l'acte 2. C'est en gros la meilleure formule selon moi, qui permet de proposer des décors et un game-design variés sans jamais s'ennuyer. Par contre, je trouve qu'ils auraient pu s'abstenir de limiter le timer à 10 minutes maximum. C'était à peu près pertinent dans les Sonic MD et leurs stages qui se bouclent en 2 minutes, mais là ce n'est plus vraiment le cas. Les derniers niveaux sont très longs et on se retrouve souvent à mourir au time out lors du premier essai. C'est un peu con je trouve, ce n'est pas du tout le genre de mort que l'on attend dans un Sonic.

Côté contenu, nous avons un total de 12 mondes différents, donc 8 reprises et 4 inédits. Les anciens stages reprennent les mêmes idées de game-design dans l'acte 1, mais l'acte 2 propose en revanche de belles nouveautés. Fluides rebondissants, incendie de raffinerie... même si les décors sont les mêmes que sur Megadrive, il y a cependant pas mal de choses qui sont nouvelles. Et inversement, les stages "inédits" ne le sont pas tant que ça, car on y retrouve beaucoup d’éléments présents dans des niveaux Megadrive qui n'apparaissent pas dans Sonic Mania. (Les flippers latéraux de Metropolis, la séquence en avion de Sky Chase, les glaçons de Ice Cap...) Je trouve également que les choix de reprises sont parfois hasardeux, notamment Green Hill et Chemical Plant que l’on revoit pour la 10ème fois, ou encore Lava Reef et Oil Ocean qui sont franchement loin d’être mes niveaux préférés.

Les stages inédits sont visuellement très réussis, à part Press Garden que j'ai trouvé bizarre, avec ses 36 thématiques qui se mélangent entre elles sans aucune cohérence. (Usine victorienne du XIXème, cerisiers en fleurs, ancien temple au premier plan... puis la neige et le décor japonisant qui apparaissent à l'acte 2.) Le game-design est également bancal, avec plein d’éléments repris on ne sait trop pourquoi. J'ai eu l'impression de revoir le même genre de mélange criard et incohérent que dans Sonic CD ou Knuckles Chaotix. Mais c'est cependant le seul, car les autres stages inédits sont bien mieux. Même si malheureusement trop peu nombreux à mon goût.

Et malheureusement, toujours pas de reprise pour Ice Cap. Le niveau que tout le monde demande depuis 15 ans, mais qu'on ne revoit jamais. x)

L’aventure contient également des zones bonus, accessibles en ramassant au minimum 30 anneaux avant chaque checkpoint, ou en dénichant des anneaux géants cachés dans décor. Le jeu signe ainsi le grand retour des infâmes stages gerbotron de Sonic 3, où il faut récupérer toutes les boules bleues sur une planète en fausse 3D. Mais on trouve aussi des stages bonus inspirés de Sonic CD, avec ses décors en mode 7 où il faut ramasser les boules bleues pour gagner de la vitesse et rattraper une machine en train de fuir lâchement. Ces zones bonus permettent de débloquer des pièces donnant accès à des goodies, ou aux fameuses Chaos Emeralds pour obtenir Super Sonic. Je dirais que c’est un peu plus jouable que dans les jeux Megadrive, mais ce n’est pas la folie non plus. Et en plus du mode story, le jeu propose également un mode contre la montre, ainsi qu’un mode versus local permettant de faire la course dans certains niveaux du jeu. Ce mode propose d’ailleurs un rendu avec une image aplatie, exactement comme dans Sonic 2 et 3. Je trouve que c’était plutôt dispensable, et qu’ils auraient mieux fait de mettre un écran splitté classique.

Concernant les musiques, tout a été réalisé par Tee Lopes, un musicien amateur de Youtube connu pour ses excellents remix. (D’ailleurs, n’hésitez pas à vous abonner à sa chaîne, il y a de très bonnes créations dessus.) La bande son est très bonne, que ce soit les remix ou les thèmes originaux. Avec une mention spéciale pour l’acte 1 de Studiopolis, que je trouve particulièrement réussi.

Pour résumer, un bon jeu qui ne réinvente pas la poudre à canon de la licence, mais qui est cependant agréable sur bien des points. Si vous avez aimé les Sonic de l'époque, c'est clairement une bonne pioche à recommander. Et il n'y a pas grand risque à imaginer qu'il est bien plus fun à jouer que la "chose" sortie il y a un mois.

Verdict : Sonic Forces, va chez ta mère

_________________


- A Nintendo NX Carol.
- Starring Ebenezer Kimishima, Reggie Marley and Shibata Cratchit.
- Available : someday... ?


Dernière édition par BlackBelt le Dim 18 Fév 2018 - 8:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackBelt

avatar

Masculin
Messages 1745
Âge : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Mar 13 Fév 2018 - 20:14

Maintenant que j'ai enfin reçu mon boîtier Shadow et ai de nouveau accès à une configuration PC convenable, l'heure de la reprise vidéoludique est venue pour cette année 2018. Et on commence par l'éclusage de mon backlog GOG :


Fragments of Him :
Le jeu est un roman interactif un peu dans le même style que Life is Strange, qui raconte la vie d'un jeune actif britannique prénommé Will, décédé dans un accident de voiture survenu en pleine routine matinale. L'histoire est racontée à travers son propre regard, mais également celui des 3 personnes dont il était le plus proche : sa grand mère, son ex devenue best friend, et son petit ami. Bien que Will soit le personnage central, le jeu est également l'occasion d'en apprendre davantage sur les personnages secondaires, ainsi que l'influence que Wii a eu dans leurs vies respectives. Questionnements divers et variés, flashbacks dans le passé, introspections...

Le gameplay est particulièrement simpliste : le joueur est incarné dans une caméra omnisciente qui doit juste cliquer sur les éléments mis en surbrillance, afin de faire interagir les personnages avec. Et se laisser guider par le récit. Il se concentre sur des thématiques très classiques dans le genre, comme le regret, la vie en l'absence de l'être aimé, la prise d'indépendance de l'enfant qu'on a soi-même élevé, le sacrifice de soi pour rendre son prochain heureux... bref, on verse volontiers sa petite larmichette, mais il n'y a rien de bien réjouissant ni de nouveau au final, d'autant que l'on tombe régulièrement dans des clichés assez téléphonés :

Spoiler:
 

La seule touche d'originalité vient finalement de l'orientation sexuelle du héros, qui montre qu'il n'y a pas besoin d'être enfermé dans une étiquette LGBT pour mettre en avant ce genre de personnage : n'importe qui peut être touché par son destin funeste, et peut faire le parallèle avec sa propre histoire personnelle.

Un petit jeu au final assez agréable à faire, et qui a le mérite d'être bien optimisé et d'avoir un style graphique en cell-shading vaporeux assez agréable à l'œil. Mais que l'on va vite reléguer au fond de sa ludothèque. D'autant qu'il est très court, je l'ai personnellement bouclé en 1h40 seulement.

Dispo sur PC, PS4 et Xbox One. Anglais uniquement, mais sous-titré et d'un niveau assez accessible.

Verdict : Passable

https://youtu.be/CV5hOsuPYzo

_________________


- A Nintendo NX Carol.
- Starring Ebenezer Kimishima, Reggie Marley and Shibata Cratchit.
- Available : someday... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackBelt

avatar

Masculin
Messages 1745
Âge : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Lun 26 Fév 2018 - 5:59

Le joueur solitaire du forum poursuit son écrémage de backlog PC. x)

Et le prochain sur la liste est :

Owlboy :
Owlboy est un jeu de genre Metroidvania qui était attendu depuis un bon moment, et pour cause : les premières images du jeu datent maintenant d'il y a plus de 10 ans. x)
Grande arlésienne du jeu indépendant, il est cependant la preuve que les jeux qui prennent excessivement leur temps et cumulent les rallonges de développement ne sont pas systématiquement mauvais. Bien au contraire.

Après un rapide tuto et quelques dialogues dans un environnement constitué d'îles flottantes dans les airs, on constate rapidement que notre personnage peut voler à peu près partout où il le souhaite, et peut utiliser ses serres pour soulever des objets enterrés ou soulever les personnages alliés rencontrés au cours de l'aventure. Ces personnages sont au nombre de 3, et disposent chacun d'une capacité unique qui permettra de débloquer de nouvelles zones et de lutter contre les adversaires en utilisant le stick droit ou la souris pour viser. (Tir chargé, grappin...) Les personnages débloqués suivent notre héros partout, et il est possible de switcher facilement de l'un à l'autre. Il est également possible d'effectuer des roulades et une espèce de dash pour aller plus vite et esquiver les attaques adverses, ainsi qu'une attaque toupie qui permet de repousser les ennemis et d'activer certains mécanismes.

Le scénario ne vole évidemment pas bien haut, et consistera essentiellement en une quête initiatique dans laquelle de mystérieux artefacts sont dérobés par des pirates ayant d'obscures motivations. Mais les personnages sont cependant intéressants, et le jeu est très régulièrement entrecoupé de scénettes avec plusieurs antagonistes en train de discuter. Même si certains pourront regretter un blabla un peu excessif, je considère pour ma part que ce sont des pauses bienvenues qui contribuent à épaissir le background du jeu.

En plus de la quête principale, notre personnage ailé aura l'occasion d'explorer quelques zones bonus, afin de traverser des anneaux de fortune et déterrer des coffres qui contiennent de nombreuses piécettes. Qui ont un rôle plutôt limité et servent juste à agrandir la jauge de vie auprès du seul marchand du jeu + obtenir quelques améliorations mineures qui ne bouleversent pas le gameplay.

À priori, le jeu ne se distingue pas particulièrement des nombreux autres titres du genre, mais ce sont cependant de nombreux petits plus qui font la différence : pour commencer, le jeu est absolument superbe avec un pixel-art du plus bel effet, au travers d'une dizaine d'environnements qui sont tous très réussis et plein de petites animations. Les musiques sont très bonnes, et le gameplay parvient toujours à rester varié. On alterne entre les combats, les boss, les énigmes environnementales bien trouvées, la quête des nombreux petits passages annexes, les mécanismes à activer façon Zelda... l'idée d'agripper divers objets avec les serres du personnage est régulièrement mise à profit, et le jeu est plein d'idées vraiment ingénieuses. Il y a aussi quelques petites phases contextuelles qui apportent davantage de variété, dans lesquelles il faudra généralement parvenir à avancer rapidement pour échapper à un péril imminent. (Éruption volcanique, ennemi qui charge, évasion à dos de serpent volant...) Le jeu est très dense, et il est difficile de s'ennuyer au cours des 6 à 7 heures de jeu qui vous attendent.

Une excellente surprise de ce début d'année. Dispo sur PC, PS4, Xbox One et également sur Switch. Le titre sera donc l'occasion de garnir utilement la ludothèque de votre précieuse portable en ces temps de vaches maigres.

Verdict : Chouette !

https://youtu.be/dutS-F6amrE

_________________


- A Nintendo NX Carol.
- Starring Ebenezer Kimishima, Reggie Marley and Shibata Cratchit.
- Available : someday... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackBelt

avatar

Masculin
Messages 1745
Âge : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Mer 28 Mar 2018 - 4:29

Opération "Fin de Backlog PS Vita" lancée ! x)

J'ai décidé de solder définitivement les quelques jeux restants qui me restent à faire ou à finir sur la dernière petite nomade de Sony. De manière à définitivement la remiser au placard, après plusieurs années de bons et loyaux services.

Vous allez donc avoir un choix soviétiquement unique entre jeu de rythme, jeu de rythme et encore jeu de rythme. Et on commence par :


Superbeat Xonic :
Si je vous parle de la licence DJ Max, cela va peut être rappeler quelque chose à ceux qui ont rincé la PSP jusqu'à la carte mère. Cette licence a été complètement absente de la ludothèque de la Vita, jusqu'en 2015 où le studio fondateur de la licence décide de partir sur un tout nouveau projet : Superbeat Xonic.

Il s'agit d'un jeu musical de rythme qui mélange habilement le gameplay physique avec boutons et le gameplay tactile, avec le choix d'utiliser l'un ou l'autre. Le jeu est relativement simple à appréhender comparé aux autres titres du genre : vous voyez les différentes notes venir du fond de l'écran de manière symétrique, et il faut appuyer sur la zone de validation ou sur le bouton correspondant au bon moment. On a bien évidemment les touches simples, mais aussi les touches prolongées, les scratchs, les touches gâchette et les appuis longs à hauteur variable.

Le système de scoring est très simplifié avec seulement 3 niveaux de validation : Superbeat pour les perfect, good si on valide un peu trop vite et Break en cas d'échec. La barre de Fever s'active au bout d'un combo à 100 et double les points gagnés. Les échecs trop nombreux finiront par vider progressivement votre barre de vie, jusqu'à la combinansion fatale qui vous fera perdre la partie et couronnera votre pitoyable prestation d'un douloureux et humiliant "F". Bien évidemment, faire travailler votre mémoire musculaire pour obtenir le meilleur score vous permettra de grimper dans les classements, jusqu'au précieux S++ qui sanctionne une prestation quasiment parfaite. Le jeu inclut également un mode de jeu pour enchaîner 3 stages d'affilée avec une condition imposée, ainsi que le mode Freestyle qui permet de garder son combo entre les niveaux.

Le double-gameplay tactile ou boutons est plutôt efficace, et permettra à chaque type de joueur d'y trouver son compte. Pour ma part j'ai fini par revenir aux bons vieux boutons, c'est certes moins instinctif mais bien moins fatigant que de se pulvériser le métacarpe en balayant frénétiquement l'écran avec ses pouces. Mais j'imagine que ça dépendra des gens.

Bien que le titre soit pensé pour être exigeant et adapté aux amateurs de challenges, il a également été conçu pour s'ouvrir aux néophytes du genre. Les boucles de notes sont parfaitement étudiées pour suivre la mélodie, l'interface est sobre et dynamique sans être austère, il n'y a pas de scène de danse ou de concert en arrière-plan pour vous déconcentrer, les notes sont grandes et lisibles, le morceau se joue jusqu'à la fin même en cas d'échec... tout le monde pourra y trouver son compte. Et le jeu reste d'une précision diabolique dans les modes de difficulté les plus élevés, nécessitant patience, calme et dextérité. Et si la difficulté vous semble encore insuffisante, vous avez la possibilité d'activer un système de malus qui vous compliquera volontairement la vie pendant votre partie. Positionnement aléatoire des notes, mode miroir, mode aveugle avec les notes qui apparaissent à la dernière seconde, etc...

Bien évidemment, tout bon jeu de rythme qui se respecte se doit d'avoir une playlist à la hauteur. Pour ma part je la trouve très bonne, avec les habituels styles musicaux électro et K-pop / J-pop, mais je trouve cependant que ça manque d'un petit quelque chose, c'est un peu trop lisse. Il n'y a pas le petit grain de folie métro-kawai que l'on peut retrouver avec les meilleurs jeux du genre venu du Japon. (Pop'n Music, Hatsune Miku et autres...) Les mélodies sont toutes plutôt courtes, à l'image du jeu qui privilégie les sessions rapides et denses dans les transports en commun ou entre deux rendez-vous. Il y a en tout une cinquantaine de titres à débloquer, largement de quoi s'amuser donc.

Et enfin, qui dit jeu de rythme dit évidemment collectionnite aigue. Ce sont donc pas moins de 200 bonus que vous pourrez débloquer, que ce soit les bruitages alternatifs ou certains bonus pour vous faciliter la vie. Bouclier pour maintenir le combo en cas d'échec, barre de vie plus grande, etc...

Resté une exclusivité PS Vita pendant près de 2 ans, le jeu a cependant bénéficié fin 2017 de portages PS4, Xbox One et Switch avec des DLC gratuit en plus. Ce genre de titre prenant évidemment toute sa saveur sur la petite dernière de Nintendo, qui préserve le gameplay tactile et vous permettra d'y jouer n'importe où. Les membres du forum amateurs de jeux de rythme nerveux et un poil déjantés sauront ce qu'ils leur reste à faire.

Verdict : Grooovy !

https://youtu.be/O-unUbBnVt0

_________________


- A Nintendo NX Carol.
- Starring Ebenezer Kimishima, Reggie Marley and Shibata Cratchit.
- Available : someday... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CloudyS

avatar

Féminin
Messages 1645
Âge : 23
Localisation : 59
Date d'inscription : 30/09/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Jeu 29 Mar 2018 - 6:23

Pour ma part je squatte la Switch de mon compagnon, je joue beaucoup au jeu de Rythme VOEZ
pour essayer d'éclater des scores au niveau Hard (7 à 13) mais aussi de terminer les niveaux faciles (1 à 7. Ce jeu est vraiment très prenant ! Si vous aimez les jeux de rythme je vous le conseille ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackBelt

avatar

Masculin
Messages 1745
Âge : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Jeu 29 Mar 2018 - 22:47

La transition est fort bien trouvée ma chère Cloudys, vu que l'on va enchaîner sans attendre avec : encore un autre jeu de rythme. x)
Qui était resté en souffrance depuis longtemps dans ma ludothèque de jeux PS Vita non terminés.


Persona 4 : Dancing All Night :
Spin-off inspiré du fameux Persona 4 qui aura fait connaître cette fameuse licence d'Altus au delà des frontières nippones, P4 Dancing All Night ne fait pas que profiter de la popularité de son aîné, mais apporte également sa propre lecture du jeu de rythme. Les différents niveaux musicaux mettent en scène les principaux personnages de Persona 4 se trémoussant sur fond de boules à facettes, damiers Billie Jean au sol, effets pyrotechniques en tout genres... et ce dernier dansera évidemment avec plus ou moins de classe, en fonction de votre réussite.

Le gameplay est basique et immédiatement lisible : 3 touches de chaque côté, des notes courtes, des notes prolongées, des notes simultanées des deux côtés et les cercles Fever, que l'on déclenche au bon moment avec l'un des sticks analogiques. Ces derniers ne sont pas indispensables pour maintenir le combo en cours, mais donnent cependant un bonus de points, ainsi que l'arrivée d'un acolyte sur la scène de danse quand on en réussit 3 d'affilée.

Bien que le jeu semble de prime abord plus simpliste et accessible que la plupart des titres du genre, il se distingue cependant par son niveau d'exigence dans l'exécution : une série de 5 ou 6 Miss d'affilée suffira généralement à faire tomber le redouté rideau de fer, et réussir quasiment que des perfects pendant 90% du morceau ne suffira pas si on se plante brutalement dans le dernier virage. La traditionnelle intransigeance SEGA-Atlus est donc toujours au rendez-vous, malgré les airs engageants et acidulés du jeu. Les adeptes de challenges à la hauteur en seront donc satisfaits, même si je pense personnellement qu'il y avait encore de la marge pour un niveau de difficulté supplémentaire. (Super-Hard ou Inferno)

En plus du mode hi-score classique, le jeu contient également une boutique qui permet de débloquer des costumes supplémentaires, mais également des pack de boost qui permettent d'activer des bonus-malus. Apparition plus tardive des notes, bouclier de protection mode Histoire, boost de jauge pendant les phases Fever, etc... Et également un mode Histoire qui est cependant assez dispensable dans la mesure ou il se contente de noyer les musiques au milieu d'une plâtrée indigeste de texte sur fond d'enquête d'investigation. On est loin du niveau d'écriture du Persona 4 original, et on passera généralement à maintenir le bouton "Avance rapide" appuyée. Ça reste cependant un ajout sympathique pour ceux qui ne connaissent pas du tout l'univers de la licence.

En revanche, du côté du contenu, je dirais que c'est surtout là que le bât blesse. Il y a seulement une petite vingtaine de morceaux, dont la moitié de remix, et de nombreux oublis regrettables dans le casting donnent un goût assez amer en bouche. Et connaissant la politique généralement abusive de SEGA envers les DLC, on comprend très vite la magouille : Flouse, pognon, fric, pèse et autre grisbi, voilà ce que SEGA vous réclamera pour espérer obtenir les quelques maîtres étalons manquants qui rendront le jeu beaucoup plus complet. On sent un effet de rétention évident de leur part, et c'est ma foi fort dommage.

Et pour citer un autre défaut, je dirais que les clips musicaux sur la piste de danse ont tendance à ruiner un peu la lisibilité. Les étoiles ont une couleur très pâle qui se confond facilement avec l'arrière-plan et il arrive souvent de les voir trop tard, voire pas du tout. On finit cependant par s'y faire, mais c'est parfois un peu agaçant.

Mais malgré ces quelques accrocs, SEGA-Atlus réussit cependant l'essentiel : réussir la playlist avec maestria. Un jeu de rythme n'est rien sans une excellente soundtrack, et l'éditeur s'est entouré des plus grands noms de la pop japonaise pour assurer les remix des chansons déjà existantes. L'OST de Persona 4 pourtant déjà excellente prend une autre dimension, et ce n'est pas pour me déplaire.

Le jeu est disponible pour une petite vingtaine d'euros non soldé, et devrait à priori rester une exclusivité PS Vita. Pour ma part, je vais attendre la commercialisation de Persona 3 et 5 Dancing en occident pour lire les avis dessus. En espérant qu'ils seront un peu plus généreux sur le jeu de base, et un peu moins abusifs sur le contenu additionnel. Mais j'ai de sérieux doutes, surtout depuis qu'Atlus traîne SEGA comme un boulet pour gérer sa politique éditoriale.

Verdict : DLC-Land

https://youtu.be/OmW1AdTCWv4

_________________


- A Nintendo NX Carol.
- Starring Ebenezer Kimishima, Reggie Marley and Shibata Cratchit.
- Available : someday... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackBelt

avatar

Masculin
Messages 1745
Âge : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Dim 1 Avr 2018 - 4:21

Et on continue sans plus attendre, avec un jeu PS Vita terminé cette nuit pour mettre mon insomnie à profit :


A Rose in the Twilight
On aurait tendance à l’oublier, mais Nippon Ichi Software n’est pas seulement le parfait élève de la classe nippone qui aura permis au public occidental de découvrir de nombreuses productions japonaises jusqu'à présent inconnues. En tant que studio de développement, Nippon Ichi Software avait notamment accouché des très bons Firefly Diaries et Yomawari : Night Alone. Et c'est un jeu du même genre que je vous propose de découvrir :

Le joueur y incarne Rose, une petite fille coincée dans un château sinistre où les nuances de gris rivalisent avec le rouge sang. Petite fille qui souffre d'une malédiction liée au sang et à la mort, qui l'empêche de quitter le lugubre palais. Cette malédiction n'apporte cependant pas que des inconvénients et offre deux pouvoirs. Le premier permet d’aspirer / injecter du sang en interagissant avec certains éléments du décor à activer ou non, et le second sert à ralentir le temps. La gestion de ces pouvoirs est essentielle pour résoudre les énigmes et il faudra bien analyser l'environnement afin de ne pas se bloquer.

Globalement, la direction artistique très soignée parvient à transformer ce petit monde en quelque chose de très agréable à l’œil. Mais lle jeu gagnerait cependant à être plus riche sur les détails environnants. D'autre part, l'ambiance sonore est agréable mais loin d’être mémorable et parvient juste à faire le travail.

Plus loin dans le jeu, un nouveau personnage dirigeable par ordres interposés apportera des capacités complémentaires à celles de Rose. Cette dernière est une petite fille peu agile et freinée par sa petite taille. Le colosse en pierre pourra alors l’aider à traverser les différentes salles de ce château. Il peut la lancer vers l’avant, porter des objets lourds ou encore traverser les ronces acérées sans subir de dégâts.

Tout comme dans les autres projets similaires de NIS, l’histoire ne se dévoilera pas facilement et il arrivera facilement de mourir dans d’atroces souffrances pour récupérer les parchemins narratifs. Intégralement en anglais, les textes sont cependant plutôt courts et dans un anglais simple à comprendre, il serait donc dommage de se priver de l’histoire. Une histoire sinistre et bien glauque, comme l'éditeur sait si bien les faire.

A Rose in the Twilight est globalement un bon jeu d’énigme, notamment grâce à son univers, sa direction artistique et ses mécaniques de gameplay. Il reste cependant un peu fade sur quelques points comme l'ambiance sonore ou l’austérité grisâtre de certains décors. Ce titre ne restera peut-être pas dans les mémoires, mais il vous permettra de passer un bon petit moment sur votre PS Vita. Ou sur Steam, vu que le jeu bénéficie également d'une version PC.

Verdict : Sympathique

https://www.youtube.com/watch?v=dgMYYU_LBfI

_________________


- A Nintendo NX Carol.
- Starring Ebenezer Kimishima, Reggie Marley and Shibata Cratchit.
- Available : someday... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackBelt

avatar

Masculin
Messages 1745
Âge : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   Lun 2 Avr 2018 - 6:14

Et on poursuit avec le test d'un jeu que j'avais laissé de côté depuis plus de 2 ans, que je viens enfin de finir ce week-end :

Freedom Wars :
Freedom Wars est un monster-hunter-like exclusif à la PS Vita développé par Japan Studios, avec l’une des 47693 tentatives de Sony de créer une licence de remplacement à la défection de Monster Hunter chez la concurrence. L’aventure prend place dans un futur dystopique où les soldats des factions adverses et les humains considérés comme inutiles par le gouvernement sont faits prisonniers et doivent accomplir différentes missions pour rembourser leur dette, contribuer à la survie de l’espèce humaine et protéger les populations, en espérant finir par devenir citoyen. Jusqu’au jour où ils sont de nouveau capturés par une autre faction, sont également condamnés, etc…  Enfin bref, pas la peine de chercher bien loin pour comprendre l’absurdité d’un tel système. x)
Mais fort heureusement, le scénario n’est que très secondaire dans ce jeu.

Pour commencer, le joueur a la possibilité de créer le personnage de ses rêves grâce à plusieurs options de customisation. La partie commence alors et il est probable que les habitués du genre hunting game trouveront rapidement leurs repères : la prise en main est en effet très complète et permet d’utiliser plusieurs objets meurtriers, tout en exécutant différents mouvements. Le héros peut donc courir, sprinter, sauter, s'agripper à un rebord, utiliser une épée ou une arme à feu. La particularité du jeu réside notamment dans la Ronce, une espèce de liane Spider Man permettant de se déplacer très facilement. Son utilisation permet alors de se propulser sur une paroi ou un ennemi géant, ou encore de projeter un adversaire à terre. Cette liane consomme une barre d’énergie permettant de lancer des enchaînements plus ou moins dévastateurs. Mais malheureusement, ce gameplay tout en adrénaline trouve très vite ses limites, au point de donner des pulsions d’énervement. Car après chaque verrouillage d’un adversaire, la caméra décide généralement de perdre complètement les pédales et la visibilité est à la rue. En dehors de ça, le jeu reste globalement très classique pour le genre. Combats aériens, au corps à corps, à distance, entre défensive et offensive. Mais il faut un certain temps d’adaptation avant de maîtriser un prisonnier, d’autant plus avec monsieur le Caméraman sous-payé qui n’en fait qu’à sa tête.

Visuellement parlant, le jeu est plutôt joli et plonge le joueur dans un monde futuriste et chaotique, au milieu de décors en ruines. Et les personnages, bien que très classiques, sont plutôt classes et répondent bien au genre du shonen futuriste. Pour un résultat plutôt convaincant. Mais cet effet s’estompe assez vite, car les environnements se ressemblent énormément et sont particulièrement vides, avec très peu d’éléments à l’écran. Mais le jeu a cependant le mérite de rester fluide quasiment tout le temps, et de n’avoir aucun aliasing.

La bande-son est dans des tonalités électro-pop collant très bien à cet univers futuriste, si seulement elle n’était pas constamment ruinée par un mixage à la rue des bruitages de lames et autres mitrailleuses qui recouvrent complètement les musiques, même avec les réglages audio au minimum. Mais il faudra pourtant s’y faire. En plus des sous-titres (anglais uniquement évidemment), le jeu est entièrement doublé en japonais.

Le jeu dure environ une vingtaine d'heures pour la quête principale, avec 8 chapitres bien dodus à parcourir. Une durée de vie qui peut très vite s’envoler si le joueur s'intéresse aux défis et quêtes annexes. Et les parties en coopération permettent probablement de s'amuser avec un camarade pendant de longues heures. Ce que je n’ai cependant pas pu expérimenter, vu qu’il n’y avait strictement personne sur les serveurs. x)

Tout juste correct et abonné à la moyenne, voilà à quoi on pourrait résumer ce Freedom Wars. La technique est plutôt au point malgré le vide de certains décors, mais les problèmes de caméra gâchent en partie l’expérience de jeu. De plus, les environnements se ressemblent et sont vides la plupart du temps. Si vous êtes un amoureux de jeu d'action un poil redondant, le jeu pourrait éventuellement vous intéresser, mais vous risquez de vite ranger la cartouche dans sa boîte (ou désinstaller le jeu de votre carte mémoire) à cause des niveaux répétitifs et du gameplay capricieux.

Verdict : Sans plus

https://youtu.be/MeHYPTMnveI

_________________


- A Nintendo NX Carol.
- Starring Ebenezer Kimishima, Reggie Marley and Shibata Cratchit.
- Available : someday... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À quoi jouez vous en ce moment ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
À quoi jouez vous en ce moment ?
Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZELDA PLAYER :: Autour du jeu vidéo :: Discussions générales-
Sauter vers: